Joyeux Anniversaire de Photographe

portrait thomas dedenonComme vous ne le saviez sous doute pas, le 21 janvier c’est une date anniversaire importante pour moi… C’est le jour où tout a commencé en tant que Photographe professionnel… Le jour où j’ai validé la création de mon entreprise et que je me suis lancé dans le grand bain non sans appréhension et doute puisque je savais pas du tout ce qui m’attendait, ni même si je serais encore là 6 ans plus tard tant le métier est difficile et surtout très saturé ne nous voilons pas la face…

C’est donc avec plaisir que je suis encore là 6 ans plus tard, et que j’ai derrière moi beaucoup de jolies émotions immortalisées, beaucoup de jolis sourires captés, et tout un tas de gens heureux qui peuvent vivre et revivre ces moments en regardant mes photos

Je vous avais demandé il y a quelques jours de me poser vos questions et il est donc tant pour vous de lire mes réponses… C’était ma petite surprise rien que pour vous… Allez c’est parti !

 

Pourquoi avoir choisi ce métier, pourquoi Photographe ? Première question, la plus fréquente, posée par Laetitia, Charlène, Ineffable Eternal’s Love et Céline  

J’aurais envie de répondre simplement et pourquoi pas ? Mais ça serait trop simple… Pourquoi la photo… Pour ceux qui me connaissent un peu ou qui auraient parcouru ce site déjà, j’explique que j’ai travaillé 10 ans pour la télévision française à Paris… Mais la vie parisienne très peu pour moi, il a donc fallu en quittant Paris trouver quelque chose pour “vivre” et il était exclu de trouver un job dans l’audiovisuel car les places sont rares et c’est plutôt bouché. J’ai donc d’abord fait une formation de graphiste puisque je voulais créer des sites internet, des logos, des supports de communication… J’ai fait ma formation et j’ai monté mon entreprise d’abord dans ce domaine, mais je me suis vite rendu compte que les clients me fournissaient des photos de très mauvaises qualités qui ne faisaient pas professionnelles du tout pour un site internet ou un support de communication. J’ai donc commencé à faire des photos (en dehors de ma passion) pour ça… Puis j’ai commencé par faire un mariage pour une amie, puis un deuxième, puis un troisième pour rendre service au départ… Et ça m’a passionné… J’ai alors investi dans des formations avec des photographes de Mariage pour ne pas faire n’importe quoi et proposer du travail de qualité… et je me suis lancé… Tout simplement… je suis tombé amoureux de la photo de mariage… et j’ai donc décidé d’en faire mon métier.

Photographe Professionnel spécialisé dans le mariage à Troyes

Etre ou ne pas être ? Ou pourquoi être en photographie ?? Comment soi et l’art de la photographie peuvent-ils ne faire qu’un ? Marion

Bon là Marion tu m’excuseras mais le bac philo c’est loin pour moi, donc je vais sans doute faire du hors sujet… D’ailleurs je crois même que je vais utiliser mon joker car à ce jour je ne saurais répondre à cette question sans pondre une dissertation de Trois tomes, mais la question est très intéressante, je vais méditer dessus 🙂

Comment l’émotion (les) peut te servir ou te desservir? Comment tes sentiments t’influencent-t-ils sur le moment? Florence

L’émotion me sert plus qu’elle ne me dessert. Je ne pourrais pas travailler sans avoir nouer un minimum d’empathie et de sympathie, une sorte de proximité avec ceux qui font appel à moi. J’ai besoin de ça… De leurs sourires, de leurs paroles, de leurs émotions pour pouvoir justement les retranscrire au mieux au travers de mes images.. Sans l’émotion, les photos resteraient froides et sans histoire… Elles ne me parleraient pas, et à vous non plus je crois. C’est juste un peu compliqué quand on pleure pendant un discours sur un mariage de se concentrer pour réussir les photos malgré tout mais je gère, j’ai l’habitude maintenant…

Quelle est votre spécialité ou “préférence” dans le monde de la photo? Clemence

Ma spécialité et je le dis assez souvent ce sont les mariages, je suis photographe de mariage avant tout, c’est ce que je préfère pour tout un tas de raison.. C’est une journée unique, qu’on ne revivra pas, donc premier point, en tant que photographe, je n’ai pas le droit à l’erreur, je ne pourrai pas recommencer et cet adrénaline là me plaît, j’aime ça… Ensuite c’est une journée pleine de surprises, rien ne se passe jamais comme prévu malgré un planning bien bouclé, une organisation au carré, il y a toujours un imprévu… Et j’aime ça, c’est ce qui donne aussi toute sa magie et son côté surprenant en plus de l’émotion à cette journée… Et puis il y a l’émotion… Tous ces petits détails, ces petits riens qui formeront une histoire, celle que j’aime raconter…

Photo de Mariage à Sens au parc de la Ballastière

Tu postes souvent des photos prises en extérieures (magnifiques du reste !!) mais n’as tu jamais été tenté de travailler en studio ? Benoite

Je fonctionne à l’émotion, le studio n’en apporte aucune selon moi (je ne parle qu’en mon nom…) mais pour moi une photo de studio reste impersonnelle, froide et me laisse de marbre… Aussi belle soit elle techniquement, je n’y vois aucune émotion. Il n’y a aucune interaction naturelle et réelle lors de ces séances, tout est calculé pour avoir une belle photo mais c’est tout… Et j’aime ne pas calculer, prévoir, je marche à l’instinct, à l’émotion, à l’instant… Tout ce qui n’existe pas en photo de studio…

Moment de complicité entre la mariée et sa témoin pendant les préparatifs à Troyes

Qu’est ce qui te manques le plus dans ton ancienne vie professionnelle? Fula

Hormis mes collègues et l’ambiance bon enfant, pas grand chose à vrai dire… La vie parisienne était bien trop pesante pour moi pour que je puisse regretter quoique ce soit d’autres que les liens très forts tissés avec mes collègues de travail avec qui je suis resté en lien et que j’essaie d’aller voir une fois par an au moins.

Qu’est ce qui te fait le plus vibrer dans la photo ? Amélie

Les émotions, encore et toujours… je n’ai jamais rien ressenti de plus fort que depuis que je réalise des photos de mariage…

Quel thème de séance préférez vous ? Priscilla

Je suis spécialisé mariage comme je dis plus haut, c’est donc ce que je préfère faire… Mais j’aime aussi me promener ici ou là dans la nature et immortaliser de beaux paysages.

A quand une expo de tes photos… Rover

Je ne suis pas certain d’avoir suffisamment de matières pour faire une exposition… il faudrait pour ça avoir un thème précis. Je doute qu’une exposition de photo de mariage intéresse, et j’avoue ne pas penser mériter d’avoir une expo à mon nom. Mais le jour où je trouverai un thème sur lequel je pourrai proposer plusieurs photos, pourquoi pas…

Quel a été ton pire souvenir durant ta carrière ? Et aussi ton meilleur ? Maryletmicka

Le pire souvenir c’est un couple de mariés à mes débuts qui se sont vraiment très fortement disputés juste avant la séance couple… Le meilleur… Un discours d’une maman à son fils, à la seconde où elle a dit ses premières paroles, j’ai su que j’allais avoir du mal à ne pas verser ma larme.. et celui d’une maman à sa fille, ces deux discours là résonnent encore en moi par leur intensité.

Vous souvenez vous de votre première photo qui vous a donné tant de fierté et d’émotion ? Amelie J

Non car j’ai du mal à être fier d’une photo, en revanche j’ai en tête une séance particulière… Qui restera sans doute la plus belle à mes yeux, pas par le résultat forcément, mais par l’intensité de celle ci… Une séance sur un coup de tête, une séance inspiration, dans une usine abandonnée, un froid glacial comme celui qui règne en ce moment et des émotions assez intenses. A ce jour, c’est cette séance qui reste gravé en moi comme un moment assez intense.

Quelle est ta principale source d’inspiration ? Celia

Les gens, leur vécu, leur émotion, leur histoire… J’aime parlé et apprendre à connaître les personnes que je vais photographié, sans ça, je ne peux pas réussir à créer des photos qui leur ressemble et dont ils sont fiers.

La mariée avant dans l'allée vers l'autel où l'attend son mari

Qu’ aimes tu particulièrement photographier ? Muriel

Les mariages en priorité et les amoureux

Quel serait pour toi la photo idéale ? Christelle

La photo idéale… existe-t-elle ? Là comme ça… je ne sais pas… sans doute la photo sur laquelle tout le monde s’arrête et ressent l’émotion qui s’en dégage comme si ils vivaient la scène.

A quel age avez vous eu la passion de la photo et votre premier appareil ? Cindy

J’ai reçu à Noël pour mes 9 ans un polaroid… c’est je crois là que tout a commencé

Moment de complicité lors de la cérémonie laique

Comment trouvez-vous vos lieux ? Elodiie

Je me promène beaucoup à pied, dès qu’il fait beau ou que j’ai un moment, je prends la voiture, je m’arrête au bord d’une chemin, d’une forêt et je vais là où le vent me porte… Je recherche aussi parfois sur internet pour faire des repérages… Et parfois ce sont des gens qui connaissent un endroit particulier dans lequel ils veulent être photographiés. C’est assez variable en fait mais la curiosité et l’envie de découverte peut nous faire découvrir de vraie pépite.

Quelle est ta photo préférée  ? Julie

A ce jour… Celle ci-dessous

Une qualité/un défaut en tant que photographe ? Eugénie

Savoir écouter les gens et se remettre en question constamment, ne pas croire que tout est acquis et accepter la critique. Celui qui trouve que sa photo est belle et parfaite est dans l’erreur à mon sens… Il n’y a pas de photo parfaite, on peut s’en rapprocher mais jamais l’atteindre… Il faut ensuite savoir gérer les différentes conditions de prises de vue, connaître son appareil, ses réglages, les limites de celui ci pour pouvoir s’adapter et non pas tout faire en mode automatique qui nous limite et nous enferme dans la non créativité…

Est ce que chaque photo est realisée a la suite d’une émotion, émotion qui au final en devient une “muse” ? Mélanie

Toutes les photos ne sont pas réalisées à la suite d’une émotion non, mais l’émotion est un leitmotiv, c’est ce que je recherche le plus effectivement mais je ne dirais pas qu’elle est une muse.

Trash the dress en bord de mer dans le morbihan

Quel a été l’évènement déclencheur ou le déclic qui a fait que tu t’es lancé en photographie? Et que tu l’as choisi pour le meilleur et pour le pire ? Sabrina

Un problème de santé, un ras le bol de Paris et l’envie de prendre l’air… L’envie de prendre mon indépendance et de ne faire que ce dont j’avais envie, pouvoir être maître de mon destin et de mes choix… Me confronter à mes plus grosses peurs et craintes, me lancer dans l’inconnu sans savoir où ça me mènerait…

A quand un nouveau shooting photo sur un theme specifique ? Angélique

J’ai beaucoup d’idées de séances, malheureusement, j’ai du mal à trouver le modèle qui comblera mes attentes.. Je sais ce que je veux et j’ai besoin de quelqu’un qui n’aura pas besoin d’être trop guidé, donc quelqu’un qui d’instinct saura ce que je veux et pourquoi je le veux et c’est difficile à trouver. J’avais trouvé quelqu’un mais nos disponibilités ne sont pas suffisamment compatibles pour réussir à mettre en place ces séances, mais j’en ai 3 qui dorment dans un tiroir, qui verront le jour sans doute lorsque j’aurai croisé la route de quelqu’un qui saura retranscrire par ses gestes et ses postures ce que j’ai dans la tête.

Séance Photo Inspiration Ange Déchu

Portrait Thomas Dedenon Photographe Troyes
 

Laisser un commentaire